Atelier « Les chasseurs-collecteurs de la Préhistoire : l’exemple des sociétés gravettiennes »

Par Nejma Goutas, archéologue qui travaille sur l’analyse des composantes techniques et économiques des productions en matières dures animales du Paléolithique supérieur ancien (Aurignacien et Gravettien) et l’analyse des mécanismes invention/stabilisation/diffusion/disparition des techniques dans l’Europe gravettienne.

Cet atelier est l’occasion d’une discussion autour du mode de vie des chasseurs-collecteurs de la première moitié du Paléolithique supérieur, à travers l’exemple des sociétés du Gravettien qui peuplèrent toute l’Europe, il y a de cela 30 000 ans : de l’Atlantique à l’Oural et de la Méditerranée, à la mer du Nord et à la mer Baltique. Ces sociétés sont généralement connues au travers de leurs célèbres figurines féminines aux formes généreuses (les « vénus »).

Ces hommes, des Homo sapiens sapiens tout comme nous, ont vécu au temps de la dernière phase de glaciation qu’a connue notre planète terre, au cours d’une période géologique que l’on appelle le Pléniglaciaire supérieur. Cette époque glaciaire est depuis longtemps derrière nous puisqu’elle s’est achevée il y a environ 11 500 ans, cédant la place à une nouvelle période géologique, dans laquelle nous sommes toujours (l’Holocène puis Anthropocène), et qui marque un réchauffement général du climat.

Dans cet atelier, nous voyons comment les hommes vivent dans un environnement très différent du nôtre, et combien ce mode de vie est complexe. L’idée est de montrer que, grâce à l’Archéologie, nous savons que ces hommes, ces femmes et ces enfants du passé ne sont pas dans un rapport simplement contraint à la nature mais que, bien au contraire, ils savent maîtriser cet environnement pour l’exploiter des plus judicieusement. Mon discours est donc ciblé sur l’exploitation du milieu et des ressources animales. Comment chassent-ils ? Que chassent-ils ? La chasse au Mammouth, est-elle un mythe ou une réalité ?

Et une fois l’animal abattu que font-ils à part consommer ses chairs ? Ceci est le moyen d’aborder la question des origines du travail des matières osseuses (outils, armes de chasse, parures etc.), des moyens utilisés pour travailler ces matières, souvent très dures, et de l’incroyable capacité de l’Homme à innover et à transmettre son savoir.

Atelier présenté aux CM2 et 6e le 15 janvier 2013


Carine Constans

Responsable de communication de la MAE

Vous aimerez aussi...

8 réponses

  1. yanis cm2b dit :

    felicitations pour votre enfant

  2. cm2b yanis dit :

    j’ai bien aimé

  3. LampeaDoc dit :

    Super, Nejma : ça a l’air de bien marcher !

    DC

  4. cm2b dit :

    la classe cm2b a aiméé la sortie merci a vous

  5. cm2b dit :

    trop bien !!!!

  6. cm2b dit :

    cc’est trop bien je me suis bien amusé

  7. Nejma Goutas dit :

    Un grand merci aux enfants et aux enseignants pour leur enthousiasme et leur participation !

    • Nejma Goutas dit :

      Bonjour à tous les enfants,

      Vu que vous étiez tous très attentifs au fait que j’attendais un enfant quand je suis venue vous parler du Mammouth, je vous informe que ça y est, mon petit garçon est né ce 22 avril ! Vous étiez beaucoup à vouloir connaître son prénom, et bien il s’appelle : Roméo !

      Un grand merci pour vos messages passés,

      Continuez à bien travailler,
      Nejma

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *