Sortie du 12 novembre 2013 au musée de Nemours

Pour l’année 2013-2014, c’est au collège André Malraux d’Asnières que Préhistoscène s’installe pour accueillir une classe de 6e et de CM2 et découvrir la vie à la Préhistoire. Cette année, les élèves s’emparent du blog et proposent de suivre leurs aventures au fil des billets qu’ils rédigent après chaque séance, bien entendu illustrés de nombreuses photos.

Pour le lancement du projet, Préhistoscène a convié les enfants au musée de la Préhistoire à Nemours. Outre les collections permanentes, ils ont pu admirer l’exposition sur le mammouth. Une découverte in situ

 

Le déroulement de la sortie au musée de NEMOURS

deroulement-sortie-1

 Le mardi 12 novembre plus précisément, à 7h30 le matin, nous devions prendre le car pendant 2h30. Une fois arrivés au musée de NEMOURS nous nous sommes séparés en deux groupes. Ensuite, nous avons fait la connaissance des archéologues et du guide (le monsieur qui fait visiter le musée.)

deroulement-sortie-2

Nous avons donc visité le musée.  Nous sommes entrés dans plusieurs salles et nous avons observé un foyer de fouille.  Et puis, en fonction du thème le guide et les archéologues nous ont expliqués des choses. Nous avons mangé au collège du coin, dans une des salles.

RANIA et CELIA

PREHISTOSCENE : évolution de l’homme

evolution-de-l'homme-1

 Nous avons vu des intervenants qui nous ont montrés des crânes d’hommes préhistoriques. Le premier qu’on a vu était un crâne d’Australopithèque. Le deuxième était celui d’un homo Habilis, le troisième, celui d’un homo Erectus et le dernier, d’un homme de Néandertal.

evolution-de-l'homme-2

On a pu remarquer que l’Australopithèque était plus poilu et plus petit que l’homme moderne (aussi appelé homo sapiens sapiens). L’homo sapiens sapiens est aussi un homme préhistorique du Néolithique.

 Zayneb et Fatima

Les fouilles archéologiques

fouilles-1ere-vignette

Le mardi 12 novembre nous sommes partis à Nemours. On a vu le site des archéologues où ils font des fouilles avec des objets : une pelle, une truelle… Et ils mettaient des planches et ils s’ asseyaient sur les planches pour ne pas laisser de trace.

Anas 

Le corps de mammouth

mammouth-1

On a vu une défense de mammouth à Nemours au musée de la Préhistoire mais c’est une copie et aussi on a vu un squelette en entier de mammouth et aussi c’était un faux. Nous avons vu un squelette de mammouth reconstitué.

mammouth-2

Il mange de l’herbe et il est herbivore.  On a fait des jeux pour apprendre la différence entre l’éléphant d’Asie et d’Afrique et le mammouth. 

 Ivan et Abdellah 

Les objets retrouvés

objets-retrouve-1

Les archéologues ont trouvé des pierres taillées et dessus, il y avait un cheval sur un côté, et sur l’autre côté, il y avait un cheval et un bison.

objets-retrouvés-3

Les archéologues ont trouvé un vieux bateau en bois. C’est exceptionnel car le bois ne se conserve pas aussi longtemps d’habitude.

objets-retrouves-2

Les archéologues ont trouvé un squelette de cerf.

Thazarathan et Matis 

Les fouilles archéologiques

fouille-2eme-vignette

 Dans le musée, on a vu une copie d’un chantier de fouille archéologique. On est partis au cinéma regarder un film de 15 min. Dans le film, on a vu des vestiges d’homo sapiens. Dans des fouilles archéologiques, il y a des fragments d’os et plein d’autres choses.

 Rachid et Aziz

Le Feu

feu-1

Lors de la sortie au musée de Nemours, on nous a parlé du feu. Les intervenants ont fait du feu, ils nous ont expliqué que celui-ci permettait de faire fuir les animaux, de se réchauffer, il permettait aussi de manger de la viande cuite et aussi de discuter autour du feu.

feu-2

Autour du feu, les hommes de la préhistoire mettaient des pierres pour éviter que le feu soit trop envahissant et aussi, pour l’éteindre, en prenant une pierre et en la mettant sur le feu, il s’éteint.

feu-3

Pour allumer le feu, il fallait à l’époque : deux pierres, pour faire une braise, et aussi une matière sèche, pour que l’étincelle s’allume sur celle-ci. Le feu fut une grande découverte et changea le quotidien des hommes d’avant.

PB120176

Le feu me rappelle aussi qu’ on a essayé de lancer une sagaie avec un propulseur sur une grande feuille avec un cerf, c’était très très difficile, mais nous avons tous essayé. Pendant longtemps, les hommes ont cru qu’il fallait juste frotter deux silex pour obtenir du feu. C’était faux.

 Fella

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *